Au-dessus, au-dessous – Un développement durable pour les villes (5/6)

À New York, d’anciennes usines sont reconverties en espaces de travail ou en hôtels, comme le Wythe Hotel, à Brooklyn, où briques, acier et verre coexistent dans une friche de 1901. Autre témoin d’une époque révolue, le bunker de la Feldstrasse, à Hambourg : vestige réinvesti de la Seconde Guerre mondiale, il devrait accueillir sur son toit un jardin public. 

Centres de pouvoir, bastions culturels et moteurs économiques, les villes attirent une population croissante, engendrant pénuries de logements, embouteillages, pollution sonore et stress. Alors que des mégalopoles telles que New York comptent nombre de sites industriels à l’abandon, certaines anciennes usines sont peu à peu reconverties en espaces de travail ou en hôtels, comme le Wythe Hotel, à Brooklyn, où briques, acier et verre coexistent dans une friche de 1901. Autre témoin d’une époque révolue, le bunker de la Feldstrasse, à Hambourg : vestige réinvesti de la Seconde Guerre mondiale, il devrait même accueillir sur son toit un jardin public. 

 

Source : Au-dessus, au-dessous – Un développement durable pour les villes (5/6) – Regarder le documentaire complet | ARTE

La transition électrique : les doigts dans l’emprise

Qu’est-ce qui ne fait pas de bruit, ne rejette pas de particules fines et n’émet pas de CO2 ? La voiture électrique ? Perdu ! Et oui, tout dépend de ce qui se cache derrière la prise. Et aujourd’hui encore, un tiers de l’électricité mondiale est produite au charbon. Depuis les années 1970, les compteurs électriques s’affolent. Pas étonnant. Voitures électriques, trottinettes, climatisations, ordinateurs : nos appétits énergivores n’ont jamais été si forts. Or le “propre”, le “durable” et le “zéro émissions” ne seront jamais qu’un mythe. Il nous faut surtout questionner ce qui est réellement indispensable.

Au-dessus, au-dessous – Un développement durable pour les villes (4/6)

Coup de projecteur sur les différentes solutions architecturales employées pour répondre à la densification croissante des villes. Dans ce volet, notamment, le Français Dominique Perrault, qui a conceptualisé pour l’université d’Ewha de Séoul un spectaculaire campus dissimulé sous une colline artificielle végétalisée. Véritables centres de pouvoir, bastions culturels et moteurs économiques, les villes attirent aujourd’hui une population grandissante, ce qui engendre pénuries de logements, embouteillages

Source : Au-dessus, au-dessous – Un développement durable pour les villes (4/6) – Regarder le documentaire complet | ARTE

Au-dessus, au-dessous – Un développement durable pour les villes (3/6)

Une autoroute urbaine transformée en zone verte de loisirs à Séoul, une voie ferrée aménagée en “promenade plantée” à Paris : coup de projecteur sur des solutions architecturales employées pour répondre à la densification croissante des villes. Véritables centres de pouvoir, bastions culturels et moteurs économiques, les villes attirent aujourd’hui une population grandissante, ce qui engendre pénuries de logements et encombrements. Face à ce défi, de nombreuses propositions visent désormais à une densi

Source : Au-dessus, au-dessous – Un développement durable pour les villes (3/6) – Regarder le documentaire complet | ARTE

Émissions de gaz à effet de serre du Royaume-Uni – Animation

Le Royaume-Uni est le premier pays au monde à se fixer un objectif ambitieux de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 80 % par rapport aux niveaux de 1990, dans le cadre des efforts qu’il déploie pour lutter contre le changement climatique. Cette animation visualise à quoi ressemble l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre du Royaume-Uni, en présentant le carbone à l’échelle de Piccadilly Circus sous la forme de sphères de 1 kg.

Énergies et moyens de transport – simulation, animation interactive

Pour se déplacer, seul ou à plusieurs, avec ou sans marchandise, il faut consommer de l’énergie. Cette énergie va être transformée en force motrice pour nous faire avancer ou pour faire avancer le véhicule qui nous transporte.

Les combustibles fossiles (charbon, pétrole, gaz) sont les sources d’énergie les plus utilisées dans les transports malgré les polluants rejetés lors de la combustion.

Remarque: Tous les cas ne sont pas représentés. De plus, certains véhicules combinent plusieurs sources d’énergie comme le vélo électrique (le conducteur doit pédaler), la voiture électrique (parfois équipée d’un moteur thermique), ou le planeur et la montgolfière qui nécessitent une source d’énergie initiale avant de fonctionner avec la force du vent.

Faire glisser une source d’énergie et un type de moyen de transport au centre de l’écran pour découvrir la correspondance. Il y a 24 correspondances à trouver.

Source : Énergies et moyens de transport – simulation, animation interactive – eduMedia

Usine du Futur : suivez le guide !

La Fédération des Industries Mécaniques et le Cetim vous proposent cette vidéo sur l’Usine du Futur. Répondant en 2 minutes à la question “L’Usine du Futur, c’est quoi ?”, cette vidéo rappelle qu’avec le programme Industrie du futur, un mouvement national s’est enclenché pour replacer l’industrie manufacturière au cœur de l’économie.

Travail d’une force constante – simulation, animation interactive

Nous calculons ici le travail effectué par la force de pesanteur pour déplacer une masse de 500 kg le long de différents contours.

L’énergie (travail !) est une grandeur scalaire algébrique. La convention prise ici décrit un travail moteur lorsque sa valeur est positive et un travail résistant lorsqu’elle est négative.

On illustre le fait que le travail d’une force constante entre 2 points ne dépend pas du chemin suivi entre ces points.

Source : Travail d’une force constante – simulation, animation interactive – eduMedia