Moteur 4 temps – simulation, animation interactive

Le moteur à 4 temps est un moteur à explosion (à combustion interne ou thermique) utilisé pour la propulsion de nombreux véhicules de transport. Il nécessite la succession de quatre phases : l’admission du mélange air/carburant, sa compression par remontée d’un piston, l’allumage par une bougie qui produit la combustion source d’énergie, puis l’échappement des gaz brûlés. Et le cycle recommence.

Cliquer sur pour avancer à l’étape suivante.

Source : Moteur 4 temps – simulation, animation interactive – eduMedia

Les eaux de France toujours plus polluées

Peut-on encore boire sans craintes l’eau du robinet ? Comme le signale l’association UF-Que Choisir dans sa campagne “S-Eau-S” lancée à l’automne 2017, on trouve de plus en plus de pesticides dans l’eau courante, mais aussi dans les cours d’eau et les nappes phréatiques. Les niveaux de nitrates sont aussi préoccupants.

 

Source : Les eaux de France toujours plus polluées | ARTE

Machine à vapeur – simulation, animation interactive

Comme son nom l’indique, la machine à vapeur exploite la force motrice de la vapeur d’eau portée à haute pression. C’est une technologie qui convertit l’énergie thermique (chaleur) en énergie mécanique (travail).

La chaudière chauffe l’eau pour la transformer en vapeur. La pression générée est ensuite utilisée pour pousser un piston à l’intérieur d’un cylindre. Le piston est accroché à une bielle qui permet de transformer le mouvement de translation en mouvement de rotation.

L’animation ci-dessus représente la machine à vapeur de l’écossais James Watt. Elle comporte de nombreuses améliorations par rapport aux machines de ses prédécesseurs (Somerset, Papin, Savery, Newcomen). Il invente en 1782 le principe d’une machine à double effet (ou double action) dans laquelle un tiroir glissant distribue la pression pour que le piston soit entraîné à l’aller comme au retour.

Le régulateur à boule est une autre innovation apportée par James Watt (1788). Il permet de maintenir une vitesse quasiment constante malgré les fluctuations de la pression disponible.

Source : Machine à vapeur – simulation, animation interactive – eduMedia