La cybercriminalité est-elle une fatalité ?

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Cybercriminalité : comment réduire les risques ?• Crédits : Kevin Lim / ST / Singapore Press Holdings – AFP Attention, danger ! Internet, qui sera bientôt présent dans notre réfrigérateur et notre voiture autant que dans nos ordinateurs, a le … Lire la suite

Cybersécurité : Un assaut contre la démocratie nord-américaine

Comment la Russie s’est immiscée dans la course à la présidence américaine en faveur de Donald Trump. Un an après son intronisation, cette enquête fouillée résume les grandes lignes d’une ingérence sans précédent. Second volet.

Comment les relations entre les deux superpuissances n’ont cessé de se détériorer pour s’enflammer, fin 2013, à propos de l’Ukraine et du soutien affiché de la secrétaire d’État Hillary Clinton au mouvement de Maïdan. Cette seconde partie décrit en détail l’escalade de l’ingérence russe, qui pour les services secrets américains ne fait aucun doute quand, par exemple, le peu diplomatique “F… the EU” (“que l’UE aille se faire f…”) proféré par Victoria Nuland, une pointure du département d’État, lors d’une conversation téléphonique avec l’ambassadeur américain, est intercepté et transmis à la presse. Lors de l’invasion de la Crimée, quelques semaines plus tard, Vladimir Poutine teste habilement le camp occidental, parvenant grâce à cette offensive “hybride”, faite de désinformation et d’agression militaire, à imposer le fait accompli. Les agences de renseignement américaines estiment que le coup suivant s’est joué avant l’élection, notamment grâce aux cyberattaques qui ont permis de s’emparer de milliers d’e-mails internes du Democratic National Council (DNC), la plus haute instance du Parti démocrate, rendus publics par Wikileaks. Les interlocuteurs de Michael Kirk ne révèlent pas comment ils ont acquis la certitude que Poutine en était responsable, mais donnent une explication plausible de son motif : prouver que les valeurs démocratiques dont les États-Unis se veulent les champions relèvent du leurre….

Formulaire : Comment calculer le nombre de machine dans un réseau informatique ?

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

La formule pour calculer le nombre de machine dans un réseau ou sous-réseau informatique est une formule standard très souvent rencontrée dans le domaine des sciences d’ingénieur et plus généralement dans le domaine industrielle. Elle est valable pour tous les … Lire la suite

Robots, le meilleur des mondes ?

Hyper-intelligents, dociles, jamais fatigués, ils effectuent des tâches de plus en plus complexes. Mais les robots sont soupçonnés de détruire plus d’emplois qu’ils n’en créent…

 

Connaissez-vous Amelia ? Souriante, accueillante, rapide, efficace. Amelia est un visage sur un écran, et surtout un ordinateur dont l’intelligence artificielle, basée sur une incroyable puissance de calcul, est sidérante. Selon son créateur, elle est en train d’effacer la frontière entre l’homme et la machine. Amelia est le symbole de ce nouveau monde qui révolutionne notre vie à la maison, au bureau, à l’usine. Ces robots hyper-intelligents apprennent, comprennent et s’améliorent de manière autonome. Dociles, jamais fatigués, ils sont capables d’effectuer des tâches de plus en plus complexes.

Dans ce nouveau monde, les travailleurs peinent à trouver leur place. Et les robots sont soupçonnés, par leurs propres concepteurs, de détruire plus d’emplois qu’ils n’en créent. “Envoyé spécial” vous emmène du centre de tri postal le plus robotisé du monde, en Chine, jusqu’aux usines sans ouvriers de l’industrie automobile américaine. Etes-vous prêts pour cette révolution aux effets foudroyants ? Les robots annoncent-ils vraiment le meilleur des mondes ?

Un reportage de Martin Mischi et Vincent Lepreux.

Source : Envoyé spécial – 11 janvier 2018 (11-01-18) – France 2 – Magazines –

La jeunesse éternelle – Homo digitalis

La vie éternelle. Une chimère ou l’affaire de quelques décennies ? Seriez-vous prêt à modifier votre ADN ou équiper votre corps pour gagner en espérance de vie ? Dans ce numéro de la série “Homo Digitalis”, Helen Fares se prête aux expériences scientifiques qui laissent à penser que le corps n’est qu’un ordinateur et la vie un code source. A quelques petits détails près…

Source : Homo digitalis | Sciences | ARTE

Le cerveau augmenté – Homo digitalis


Notre corps, et en particulier notre cerveau, pourraient un jour être équipés techniquement pour augmenter leurs performances et rester à la hauteur des machines de plus en plus intelligentes. Avec une puce implantée dans le cerveau, on pourra augmenter considérablement nos capacités intellectuelles. Une évolution qui pourrait bien rendre floues les frontières entre l’humain et la machine. Dans cet épisode d’Homo Digitalis, Helen Fares va tester ce dont son cerveau est capable….

Source : Homo digitalis | Sciences | ARTE

Homo digitalis – La copine parfaite

Les relations avec de vrais êtres humains deviendront-elles obsolètes à l’avenir, au profit d’intelligences artificielles et de rencontres virtuelles ? Aujourd’hui, les chercheurs peuvent simuler la présence d’une personne absente. Dans cet épisode de la série “Homo Digitalis”, Helen Fares se retrouve face à l’hologramme de sa meilleure amie Josy et pose la question de l’amitié à l’ère numérique…

Source : Homo digitalis | Sciences | ARTE

Les “maladies” numériques ou comment les médecins s’inquiètent des effets pervers des technologies

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Écrans, smartphone et autres objets numériques sont à l’origine de nombreuses pathologies. Elles touchent les yeux, le dos, les articulations ou encore développent des problèmes d’ordre psychologique. Ces technologies proposent aussi de métamorphoser la façon dont on se soigne. Exemple … Lire la suite