Quelle fin de vie pour le matériel électronique ?

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.

Ordinateur, tablette, smartphone, imprimante… La plupart des matériaux que contiennent ces équipements sont recyclables et réutilisables. Sans compter que beaucoup de matières qu’ils contiennent sont précieuses et rares.

Ainsi, le jour où votre smartphone rend l’âme, sachez qu’il renferme en lui de nombreuses matières premières à haute valeur ajoutée qui peuvent être réutilisées, comme l’or !Et oui : on trouve 50 fois plus d’or dans une tonne de cartes électroniques que dans 1 tonne de minerai ! Résultat : même hors d’usage, votre smartphone, comme de nombreux appareils électroniques, est une véritable richesse : c’est ce que l’on appelle une mine urbaine.

C’est pourquoi, il est primordial de ne pas les conserver ou les stocker dans le tiroir de votre table de nuit, sinon cela revient à stocker de la matière première dont les industriels ont besoin pour fabriquer d’autres équipements. Vous pouvez donc les remettre dans un point d’apport volontaire, c’est-à-dire une déchetterie ou un point de collecte.

Une autre possibilité est “le 1 pour 1. Concrètement, lors de l’achat d’un nouvel équipement en magasin, vous pouvez rapporter l’ancien. Le professionnel a l’obligation de reprendre gratuitement les DEEE, c’est-à-dire des “déchets d’équipements électriques et électroniques”. Cette obligation fonctionne également avec la reprise “1 pour 0”, c’est-à-dire que vous rapporter votre matériel sans en acheter un autre. La loi impose ainsi à la plupart des distributeurs de ce type de matériel, pour ces raisons, de reprendre vos équipements en fin de vie.

Ainsi collectés, tous ces équipements peuvent être orientés vers une filière de recyclage pour extraire les différents matériaux, dont certains serviront à la production industriel, comme les plastiques utilisés pour l’automobile, ou pour la fabrication de nouveaux équipements électroniques.

On voit que finalement, la fin de vie des équipements électroniques, c’est le début d’une autre vie ! En économie circulaire, on appelle cela “du berceau au berceau”.

Source : Quelle fin de vie pour le matériel électronique ? avec l’ADEME | Institut national de la consommation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *