Quels sont les impacts sur l’environnement du smartphone ?

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo.

Devenu un objet incontournable, le nombre de smartphone a littéralement explosé. Pour preuve : depuis 2007, 7 milliards ont été fabriqués et vendus dans le monde. Nous sommes 8 français sur 10 a en posséder un, ce qui hisse notre téléphone mobile sur la plus haute marche du podium en matière d’équipement numérique. En revanche, il fait plutôt partie des mauvais élèves en matière d’environnement, car derrière la fabrication d’un smartphone, c’est un énorme besoin de minerais qui se cache.

80 % de son impact environnemental est dû à sa fabrication, de l’extraction des minerais à l’assemblage final. Aujourd’hui, on y trouve plus de 70 matériaux différents et une cinquantaine de métaux sont nécessaires pour fabriquer un smartphone. L’exploitation des mines conduit notamment à la destruction d’écosystèmes et à de multiples pollution de l’eau, de l’air et des sols. Par exemple, en Chine l’exploitation du néodyme, utilisé dans les aimants des smartphones, génère des rejets d’eau acide et des déchets chargés en radioactivité ainsi qu’en métaux lourds. Si la distribution et l’utilisation ont moins d’impacts, il n’en reste pas moins qu’entre la fabrication d’un smartphone jusqu’à sa livraison, il aura fait 4 fois le tour du Monde !

Pour réduire cet impact, changer de portable moins souvent peut changer la donne. Vous évitez ainsi la production de nouveaux appareils et vous préservez l’environnement ainsi que les populations. Avant d’en changer, posez-vous déjà la question de la nécessité d’en acheter un nouveau.

Si c’est le cas, choisissez votre smartphone en fonction de vos besoins. Par exemple, un écran 5,5 pouces n’est peut-être pas toujours nécessaire, sachant que plus la taille d’un écran est importante, plus les impacts environnementaux sont élevés.

De la même manière, préférez des téléphones avec une batterie facilement changeable, avec un adaptateur universel ou renseignez-vous auprès du revendeur sur la disponibilité des pièces détachées pour pouvoir les remplacer en cas de panne. A ce titre, il y a de plus en plus de tutos sur Internet qui vous permettent de réparer votre téléphone vous-même.

Et puis avant de le réparer, pensez aussi à le protéger avec une coque et un film de protection sur l’écran. Enfin, si vous changez de smartphone, pensez à la revente ou au don pour l’ancien. Et si ce dernier n’est plus en état de marche, ramenez-le en magasin et n’oubliez pas qu’un smartphone se recycle à 80 % !

Source : Quels sont les impacts sur l’environnement du smartphone ? avec l’ADEME | Institut national de la consommation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *