« Parcoursup, qui succède à APB, risque de créer du stress continu pour les candidats et leurs familles »

Bernard Koehret a créé et piloté, jusqu’à cette année, la plate-forme d’affectation dans le supérieur Admission post-bac. Il revient sur les polémiques qui ont marqué l’été et s’inquiète des conséquences de la fin d’APB.

Source : « Parcoursup, qui succède à APB, risque de créer du stress continu pour les candidats et leurs familles »

Comment étudier MOINS et retenir PLUS ?
Placeholder

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *