Hyperloop, le train supersonique, bientôt en test à Toulouse

Une des entreprises qui développent Hyperloop a annoncé vendredi dernier qu’elle allait commencer la construction en février 2018 d’une piste d’essai à Toulouse

Le premier tube arrivera à Toulouse en février 2018
Le premier tube arrivera à Toulouse en février 2018 © Hyperloop Transportation Technologies

Imaginez relier Paris à Lyon ou Toulouse à Montpellier en une vingtaine de minutes. C’est toute la promesse d’Hyperloop. Il s’agit d’une navette placée dans un tube dépressurisé, elle se déplace par lévitation magnétique et comme le système réduit au maximum les frottements, la navette peut potentiellement atteindre les 1200 kilomètres/heure. Pas question pour les passagers d’être collés à leur siège comme un pilote d’avion de chasse, le but c’est que cela reste confortable, l’accélération sera plutôt aux alentours d’un G, proche de ce que l’on peut ressentir dans des montagnes russes. Le projet a été lancé par Elon Musk il y a 4 ans. Depuis, au moins quatre entreprises se font la course pour être la première à commercialiser son train supersonique. Et malgré les nombreuses critiques sur sa faisabilité, les projets semblent avancer…

Source : Hyperloop, le train supersonique, bientôt en test à Toulouse

L’ascenseur à hydrogène

 

Ce n’est encore qu’un prototype mais il s’agit d’une piste d’avenir pour les ascenseurs. Une piste que seule la société OTIS, l’un des leaders mondiaux de la fabrication et de la maintenace des ascenseurs explore. Elle a travaillé sur ce projet avec le GREMI, un laboratoire mixte du CNRS et de l’université d’Orléans. Il s’agit d’un ascenseur hybride qui fonctionne avec des panneaux solaires, disposés sur le toit du bâtiment où il se trouve et avec une pile à combustible en supplément. Avec cette pile…

Source : L’ascenseur à hydrogène

 ShadeCraft SUNFLOWER – Un parasol connecté

Issu du croisement improbable entre un parasol et un tournesol, le “Sunflower” de l’entreprise américaine Shadecraft est un parasol pourvu de capteurs solaires qui lui fournissent l’énergie nécessaire pour s’orienter par rapport à celui-ci. Il offre à celui qui paresse dessous une prise pour recharger ses appareils électroniques. Le dispositif est également équipé d’une double connectivité sans fil Bluetooth et Wifi pour s’intégrer dans une maison connectée ou se piloter directement au smartphone…

Lien Internet: http://shadecraft.com/

Source : Balles bluetooth, planches électriques, drones marins… la plage version high-tech – Sciencesetavenir.fr